Bienvenue sur le site de la paroisse St-Jean-Louis du Levant !  

 

 

 

 

 

Opération Hosanna. C’est le nom donné

à une initiative relayée sur les réseaux sociaux

qui invite tous les chrétiens à fêter les Rameaux

en plaçant à leurs fenêtres

des banderoles ornées de rameaux.

                           Cette année, ce n’est pas « Noël au balcon »… mais les Rameaux. En raison des mesures de confinement prolongées au moins jusqu’au 15 avril, les chrétiens ne pourront pas se rendre dimanche à la messe des Rameaux, qui, avec Noël et Pâques, attire chaque année un très grand nombre de fidèles. En outre, les citadins auront du mal à se procurer des branches de buis, symbole de la victoire de la vie sur la mort et le péché. Bien plus qu’un porte-bonheur, le rameau fait entrer Jésus ressuscité dans nos maisons. Alors comment faire en ce dimanche si particulier ?

 

                Ce WE, nous n’aurons malheureusement pas la chance d’avoir des rameaux pour célébrer le Christ comme il se doit. Je lance donc l’opération Hosanna. Chaque foyer doit réaliser une banderole sur un morceau de tissu (blanc de préférence) avec le mot « Hosanna » avec un rameau et l’accrocher à sa fenêtre dimanche prochain.                

Montrons ainsi au Christ et au monde entier que les chrétiens sont unis en ce dimanche des rameaux. Diffusons l’info au maximum autour de nous afin que cette opération rassemble un maximum de chrétiens !! #stayathome #careme #rameaux »

Bonjour à toutes et tous,

J'espère que vous allez bien,  ainsi que vos proches ! courage et patience...

et je me permets de vous joindre un courrier de monseigneur Sylvain Bataille , à propos de la fête des rameaux, semaine Pascale

Vous pouvez aussi, contacter par téléphone le père Floribert, vous pouvez lui demander de prier pour vous , vos familles,  lors de la messe de ce dimanche qu'il célébrera seul mais en union de prière avec nous tous;  écrivez-lui sur sa boite mail, vous pourrez par la suite laisser une offrande de messe dans les boites des cures ...)  Père Floribert   06 50 62 18 92         Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Je vous invite à aller consulter le site de la paroisse , celui du diocèse, et écouter la radio RCF...

                                                                               Pour la Paroisse Catherine Seyve

 


 

 

 

 

De gauche à droite :
Floribert MULUMBA : Curé( St Héand )
Georges THIZY : Membre de l’Équipe de la Diaconie ( Fontanès )
Véronique COLLIN : Animatrice en Pastorale adjointe en Pastorale Scolaire ( La Gimond)
Yolande FAYOLLE : Membre de l’Équipe Communication  (Marcenod)
Robert LAVAL : Diacre ( Fontanès)
Philippe NEEL : Diacre (Grammond)
Catherine SEYVE : Coordinatrice Paroissiale  (Marcenod)                                                    
Célestin FARCAS : Animateur en Pastorale chargé de la Catéchèse petite enfance  (Valfleury)Prière à Saint-Roch

Bientôt Pâques !

                      Nous nous approchons de la fête de Pâques. La Semaine Sainte, qui débute le dimanche prochain, dimanche des Rameaux et de la Passion de Jésus, nous plongera au cœur de ce grand mystère de notre foi, la mort et la résurrection de notre Seigneur Jésus-Christ. Nos quarante jours de désert pour nous préparer à cet événement unique en son genre dans l’histoire de l’humanité auront été pour nous tous une  véritable Quarantaine.

                    En effet, depuis plus de deux semaines nous vivons en retrait  dans nos maisons, impatients de voir ce temps de confinement qui nous semble une éternité prendre vite fin et la vie retrouver son cours normal. Entre temps des nouvelles habitudes s’installent tout doucement, le rapport à l’autre a totalement changé, nous assistons à un tournant inédit dans nos rapports sociaux.   Que des questionnements, des interrogations sans réponse au sein de la famille humaine à tous les échelons ! N’avons-nous pas le sentiment d’impuissance face à la réalité ? 

                     Quoi qu’il en soit, l’espérance naît du jour au jour dans nos cœurs. Jésus est à nos côtés, il prend sur lui nos souffrances pour en faire des lieux de vie, de résurrection. Non seulement la semaine Sainte nous le redira avec force, mais elle rendra cela possible pour toute l’humanité. En attendant ce jour radieux qui consacrera la victoire de la vie sur la mort, comment vivre notre mise à l’écart avec ses trois piliers : la prière, le jeûne et le partage ? Comment être confinés et restés solidaires ? Que faire pour vivre à fond la semaine Sainte, célébrer dans la joie et l’allégresse la victoire du Christ sur la mort par de là les épreuves du temps présent ?

                     Le changement qui s’est imposé à nos modes de vie actuellement marquera peut-être une ère nouvelle où, dans la lumière du Christ  Ressuscité,  nous découvrirons le chemin de la vraie fraternité. Tel est notre vœu le plus ardent, telle est notre prière. Qu’il en soit de même pour chacun et chacune d’entre nous.

Dieu nous garde fidèles à son amour.

Bonne semaine Sainte et joyeuse fête de Pâques à nous tous et aux personnes qui nous sont chères.

                                                                                                                           Père Floribert MULUMBA

 

Chez nous mais avec Marie!

JE RESTE À LA MAISON, SEIGNEUR !
  Je reste à la maison, Seigneur ! Et aujourd'hui, je m'en rends compte,
tu m'as appris cela, demeurant obéissant au Père, pendant trente ans dans la maison de Nazareth, en attente de la grande mission.
 Je reste à la maison, Seigneur, et dans l'atelier de Joseph, ton gardien et le mien, j'apprends à travailler, à obéir, pour arrondir les angles de ma vie et te préparer une œuvre d'art.
Je reste à la maison, Seigneur ! Et je sais que je ne suis pas seul parce que Marie, comme toute mère, est dans la pièce à côté, en train de faire des corvées et de préparer le déjeuner pour nous tous, la famille de Dieu.
  Je reste à la maison, Seigneur ! Et je le fais de manière responsable pour mon propre bien, pour la santé de ma ville, de mes proches, et pour le bien de mon frère, que tu as mis à côté de moi, me demandant de m'en occuper dans le jardin de la vie.
Je reste à la maison, Seigneur ! Et dans le silence de Nazareth, je m'engage à prier, à lire, étudier, méditer, être utile pour les petits travaux, afin de rendre notre maison plus belle et plus accueillante.
  Je reste à la maison, Seigneur ! Et le matin, je te remercie pour le nouveau jour que tu me donnes, en essayant de ne pas la gâcher et l'accueillir avec émerveillement, comme un cadeau et une surprise de Pâques.
  Je reste à la maison, Seigneur ! Et à midi, je recevrai la salutation de l'ange, je me rendrai utile pour l'amour, en communion avec toi qui t'es fait chair pour habiter parmi nous ; et, fatigué par le voyage, assoiffé, je te rencontrerai au puits de Jacob, et assoiffé d'amour sur la Croix.
  Je reste à la maison, Seigneur ! Et si le soir me prend la mélancolie, je t'invoquerai comme les disciples d'Emmaüs : reste avec nous, le soir est arrivé et le soleil se couche.
  Je reste à la maison, Seigneur ! Et dans la nuit, en communion de prière avec les nombreux malades, les personnes seules et tous les soignants, j'attendrai l'aurore pour chanter à nouveau ta miséricorde et dire à tout le monde que, dans les tempêtes, tu as été mon refuge.
  Je reste à la maison, Seigneur ! Et je ne me sens pas seul et abandonné, parce que tu me l'as dit : je suis avec vous tous les jours. Oui, et surtout en ces jours de confusion, ô Seigneur, dans lesquels,
  si ma présence n'est pas nécessaire, je vais atteindre chacun, uniquement avec les ailes de la prière.
> Amen

(prière d'un prêtre italien en quarantaine dont le frère prêtre est mort du covid-19)